Implantation de l’embryon = Chute de température?

Votre courbe de température est belle mais présente une chute de température puis une belle remontée en plein milieu de la phase lutéale. Un site en ligne de réalisation de courbes de températures (FertilityFriend) a réalisé une étude sur plus de cent seize mille courbes en ne considérant que les courbes de température présentant des chutes de plusieurs dixième de degrés, d’une journée seulement entre 5 et 12 jours post-ovulation.

La chute de température est constatée dans 11% des courbes qui n’ont pas abouti à une grossesse et dans 23% des courbes qui ont abouti à une grossesse. Pour ces dernières, la chute avait en général lieu vers 7-8 DPO.

Si vous constatez, ce creux sur votre courbe, vous avez plus de chances d’être enceinte que de ne pas l’être, cependant ce n’est pas une certitude. Alors si votre température se maintient au-delà de dix-sept jours et que vos règles n’arrivent pas, faites un test de grossesse.

A quoi pourrait être due cette chute?
Le corps jaune commence à réduire sa sécrétion de progestérone au milieu de la phase lutéale provoquant une baisse de température. L’implantation de l’embryon provoque alors ré-augmentation de la production de cette hormone. Ceci pourrait expliquer la baisse puis la remontée de température. Mais cela peut aussi être lié à une augmentation du taux d’oestrogènes au milieu de la phase lutéale, cette hormone ayant l’effet inverse de la progestérone et provoquant une baisse de la température.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *