Etude des glaires

La glaire cervicale est la glaire sécrétée au niveau du col de l’utérus, sous l’influence de l’augmentation du taux d’œstrogènes. Lors de son écoulement, la femme peut l’observer au niveau de la vulve. Attention à ne pas confondre les pertes vaginales (ou le liquide séminal) avec les glaires provenant de l’utérus.

La glaire est un signe de fertilité observable. Son aspect change durant tout le cycle.  D’abord hostile au spermatozoïde, elle se transformera peu à peu pour créer un environnement propice à leur survie (protection, nourriture, transport…) durant la période d’ovulation puis elle redeviendra hostile.

Lire le reste de cet article »